École libre en panne de liberté : «Parents Pour l’École» écrit aux évêques de France

D’année en année, l’école libre semble perdre de sa vitalité et de son indépendance. Malgré l’investissement des enseignants et l’extraordinaire dévouement des chefs d’établissement, l’enseignement privé sous contrat ressemble chaque jour davantage à une école publique payante.

A titre d’exemple, on peut mentionner le tout récent projet d’ouverture du portail «Gabriel», qui consiste à collecter, établissement par établissement, un ensemble de données concernant les familles comme le personnel enseignant. Floue quant à son contenu, vague quant à son utilisation, la démarche entreprise fait preuve d’une bureaucratisation qui inquiète : une institution qui cumule les fichiers et les archives est-elle vraiment garante de liberté et d’avenir ?

Alertée sur ce sujet comme sur d’autres par ses adhérents et ses sympathisants, «Parents Pour l’École», association de parents ayant des enfants dans l’enseignement privé sous contrat, a décidé de s’adresser directement aux évêques de France pour faire part à ces derniers d’un certain nombre d’ interrogations. Faisant la somme des dysfonctionnements relevés, cette lettre invite chaque évêque à se tourner vers les autorités de l’École Catholique, locales ou nationales, dans le but d’ouvrir avec ces dernières un dialogue respectueux et vrai.

Pour voir la lettre de “Parents Pour l’Ecole” adressée à la Conférence des Evêques, cliquez ici : LettreConférenceDesEvêques28-01-2017