Macron/Le Pen : que disent-ils sur l’école ?

Dans le but d’éclairer les électeurs sur le scrutin qui va venir, la Société des Agrégés vient de publier un comparatif des deux candidats sur la question de l’école.  Dans le but de partager au plus grand nombre cette étude, « Parents Pour l’Ecole » se permet de livrer ici une courte synthèse de cette étude.

Au sujet de l’école primaire, Emmanuel Macron envisage de limiter les effectifs à 12 élèves par classes en CP et CE1 en zone prioritaire. Marine Le Pen, de son côté, souhaite recentrer le programme sur l’apprentissage des fondamentaux pour repousser les inégalités scolaires (50 % du temps sera consacré au français).

Pour ce qui est de la réforme du collège, Monsieur Macron entend rétablir les parcours bi-langues dits « européens » et les cours de langues anciennes. Madame Le Pen veut quant à elle abroger le décret qui l’institua.

En ce qui concerne les classes préparatoires et les concours de recrutement, la candidate du Front national s’engage à défendre le concours de l’agrégation et à protéger ces dernières. De ces deux questions, le candidat d’ “En marche” ne dit rien.

Au sujet des professeurs et de leur statut, Emmanuel Macron souhaite recruter de 4 à 5000 enseignants en plus. En outre, une prime de 3000€ sera accordée par an pour les enseignants de REP.  Quant à Madame Le Pen, elle assure que leur carrière évoluera en fonction du résultat de leurs inspections.

Pour le candidat d’ “En Marche”, le slogan, en matière d’éducation est le suivant : « Garantir à chaque élève une scolarité qui lui permette de se construire, de s’épanouir et de réussir ». Pour la candidate du Front national, le mot d’ordre est celui-ci : « L’Ecole doit renouer avec des principes essentiels : le savoir et le mérite. »

 

Source :
http://www.liberte-scolaire.com/actualites/macronle-pen-leurs-programmes-educatifs-detailles-en-reponse-a-la-societe-des-agreges/